top of page
  • Photo du rédacteurIFNAT

Quels sont les rôles du naturopathe ?

Dernière mise à jour : 30 mai 2023




Le métier de Naturopathe n’étant pas réglementé, il existe de nombreux praticiens, qui exercent la naturopathie de façons bien différentes.

Parfois, certaines pratiques s’éloignent justement de ce qu’est réellement la naturopathie et le rôle du naturopathe.

Alors, pour vous aider à faire le tri parmi les différentes pratiques et vous permettre de choisir la personne qui vous conviendrait le mieux pour vous accompagner si vous décidez de consulter, voici quelques rappels à propos des rôles du naturopathe.


Le naturopathe est avant tout un éducateur de santé qui prend le temps d’écouter, d’accueillir son consultant et de lui permettre un moment d’échange en étant pleinement présent pour lui.

Au cours de la consultation qui dure environ 1h30, il apporte à son consultant de nombreux conseils, des savoirs et des outils adaptés afin que celui-ci puisse, en toute autonomie, adapter son hygiène de vie pour gagner en énergie et en bien-être notamment.


Le naturopathe traitera son consultant dans sa globalité, notamment, sur les plans physique, psychique et émotionnel. En se basant sur l’énergie vitale de la personne, il va proposer des cures : de détoxification ou de revitalisation dans la grande majorité des cas, selon les besoins de son consultant.

Il va ensuite pouvoir conseiller des techniques naturopathiques à son consultant, tout en respectant la cure la plus adaptée à l’énergie vitale du consultant.

Il dispose de plusieurs techniques dont 3 majeures : l’alimentation adaptée à la personne, l’activité physique adaptée à la personne, la gestion du mental, d’un bon sommeil et du stress.

Le naturopathe a également à sa disposition 7 autres techniques dites mineures mais fondamentales pour le rétablissement de l’équilibre : l’hydrologie (utilisation de l’eau), les techniques respiratoires, la chirologie (les techniques manuelles), la réflexologie plantaire et palmaire, la phytologie (utilisation des plantes sous toutes leurs formes) et aromatologie (l’utilisation des huiles essentielles), l’actinologie (utilisation des rayons solaires), la magnétologie (utilisation du magnétisme et des aimants)...

Toutes ces techniques sont des techniques naturelles qui respectent les lois de la nature.

Dans sa pratique, le naturopathe n’a pas pour rôle de soulager des symptômes ou d’établir des diagnostics. Il s’agit là du rôle du médecin.

Le naturopathe, lui, va s’intéresser à la cause des dysfonctionnements sans s’attacher à une possible pathologie, et va agir sur le terrain en observant les “humeurs” c’est-à-dire les liquides intérieurs (sang, lymphe etc..) via les surcharges ou carences de l’organisme.

Ainsi, le naturopathe n’est pas un thérapeute qui préconise uniquement des compléments alimentaires !


Il intervient en premier lieu sur les habitudes quotidiennes et d’hygiène de vie.

La voie de la naturopathie ouvre également les portes vers la rencontre avec soi et le développement personnel. Le mot “naturopathie”, lui-même, découle de “nature” et “path” en anglais : le chemin de la nature ou de sa propre nature.


En comprenant le rôle charnière du naturopathe dans sa dynamique à la fois préventive et corrective, on réalise le caractère utile voire indispensable de la discipline, loin de tout effet de mode, si bien que tout le monde devrait consulter un naturopathe une à deux fois par an, pour son propre intérêt et celui de notre système de santé tout entier.


Envie de vous former au métier de naturopathe?

Rejoignez-nous ! Et changez de vie pour changer des vies !



Célia Moncoiffé,

IFNAT


12 vues0 commentaire
bottom of page