top of page
  • Photo du rédacteurIFNAT

Combattre l’anxiété, et si la solution se trouvait dans la nature ?




L’anxiété est une sensation normale d’inquiétude que l’on rencontre tous au cours de sa vie : avant un examen, difficultés financières, relationnelles, problème au travail, préoccupation pour ses enfants… Et tout le monde ne la gère pas de la même manière. Toutefois, elle peut être invalidante et pathologique si elle devient chronique, pouvant entraîner un isolement social, des crises de panique ou une dépression.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est une sorte de peur diffuse, un état d’inquiétude constant, une émotion liée à l’anticipation des événements, qui peut être ressentie face à un danger réel ou imaginaire.

Les troubles de l’anxiété sont de plus en plus fréquents de nos jours et touchent davantage les femmes que les hommes.

La France est l’un des pays où l’on prescrit le plus d’anxiolytiques (benzodiazépines) pour traiter l’anxiété ! Ils ont pour inconvénient d’entraîner accoutumance et effets secondaires (somnolence, nervosité, insomnies, migraines, troubles de la mémoire, de la libido…).

Heureusement, il existe de nombreux moyens naturels pour combattre l’anxiété, sans avoir recours aux anxiolytiques et la naturopathie peut vous aider si vous êtes de nature anxieuse ou si vous traversez une période d’anxiété !

Quels sont les signes de l’anxiété ?

Il existe différentes manifestations et signes de troubles de l’anxiété : boule à la gorge, poids sur l’estomac, insomnie, irritabilité, fatigue exagérée, tremblements, tensions musculaires, palpitations cardiaques, sensation d’étouffement, sueurs abondantes, mal de tête, vertiges, diarrhée…

L’anxiété n’est pas à négliger, surtout dans le contexte anxiogène général que nous vivons actuellement. À partir d’un certain seuil et si elle est permanente, elle peut conduire à des troubles de santé comme la dépression, l’hypertension, des névroses, des problèmes digestifs. L’anxiété augmente le risque de cancer, d’AVC, de crise cardiaque…

Comment prévenir et lutter contre l’anxiété de façon naturelle ?

Notre conseil est de coupler différentes techniques d’hygiène de vie, adaptées à chacun idéalement :

– d’abord veiller à une alimentation saine et équilibrée. Une nourriture vivante, nutritive, apportera davantage de nutriments vitaux qui permettront de bien fabriquer la sérotonine, la dopamine.. tous ces messagers du cerveau qui nous permettent de bien fonctionner. Mais pour les fabriquer, n’oublions pas qu’il faut apporter les bonnes « briques » de construction!

En période d’anxiété, il est important de ne pas négliger son alimentation. La «malbouffe» et les produits ultra-transformés ont des effets négatifs sur l’humeur!

Consommez en quantité des fruits et légumes biologiques, des oléagineux, des petits poissons gras, des huiles riches en oméga 3 (lin, colza, chanvre, noix..), des graines germées.

Les excitants comme l’alcool, le café, le tabac, les aliments industriels sucrés (sodas, biscuits, céréales industrielles du petit-déjeuner…) sont à limiter.

L’excès de produits laitiers et de céréales à gluten raffinées (pain, pâtes) sont toxiques pour l’organisme, et peuvent augmenter le niveau d’anxiété.

Pensez à l’aide des plantes ! Elles sont des alliées précieuses et efficaces pour retrouver l’apaisement. Prenez conseil pour bien la choisir en fonction de votre profil, j’aime conseiller les plantes adaptogènes comme la rhodiola, l’aschwaganda... qui sont efficaces en cure pour retrouver de l’énergie et de l’apaisement.

Traiter l’anxiété par les plantes est possible. Même si les effets seront un peu plus longs à se faire sentir, ce mode de traitement sera plus sain et n’entraînera pas de dépendance !

On peut les combiner avec des plantes sédatives entraînant relaxation et réduction de l’anxiété : la passiflore, la valériane, la camomille, l’aubépine, le griffonia, la mélisse… sont à connaître également.

Sur un terrain déprimé, le millepertuis, le safran, la rhodiola sont des plantes «anti-dépresseurs naturels», réputées pour apporter apaisement et sérénité, limiter les pensées négatives, et sont sans accoutumance.

Attention cependant aux interactions entre le millepertuis et certains médicaments, demander conseil à un professionnel avant utilisation.

La micronutrition est essentielle en cas d’anxiété, car notre organisme et notre cerveau en particulier consomment beaucoup de magnésium et de vitamines du groupe B, entre autres, quand on est stressé(e) et/ou anxieux(se).

Quels sont les vitamines et minéraux indispensables pour réguler l’humeur?

Le magnésium en premier !

Le magnésium est reconnu pour diminuer l’anxiété et la fatigue. Une carence en magnésium conduit à une fragilité émotionnelle.

En période d’anxiété importante, il est essentiel d’adopter une alimentation riche en magnésium (noix et oléagineux, céréales complètes, légumineuses, légumes à feuilles verts foncés (épinards), germe de blé, cacao, fruits de mer) tout en optant pour une supplémentation.

Attention à bien choisir votre magnésium ! Toutes les formes de magnésium ne sont pas efficaces. Il est plutôt conseillé de privilégier le bisglycinate ou le glycérophosphate de magnésium, voire le citrate de magnésium pour les sportifs qui en consomment beaucoup. La supplémentation en magnésium permettra d’apaiser vos angoisses et les tensions musculaires.

Les vitamines du groupe B

Elles sont bénéfiques au bon fonctionnement du cerveau. Elles aident à réguler l’humeur, et jouent un rôle essentiel à la production d’énergie. Les vitamines B6, B9, B5 participent à la fabrication de la sérotonine et la mélatonine, les hormones anti-stress.

Les conseils en plus (et à ne pas négliger!) pour calmer l’anxiété, qui doivent faire partie de votre hygiène de vie :

– L’exercice physique a des effets anxiolytiques scientifiquement prouvés, grâce notamment à la libération d’endorphines, appelées « hormones du bien-être ». Pratiquer de l’activité physique (30 min/jour idéalement) permet la fabrication naturelle de sérotonine!

– Les disciplines corps-esprit (à chacun de trouver la sienne!) sont de formidables remèdes en cas d’anxiété.

On dit en naturopathie que « le muscle est le contrepoids du nerf ».

Donc quand le mental est trop agité, ce qui est toujours le cas sur un terrain anxieux, déconnectez la tête et revenez au corps. Le yoga, la sophrologie ou la méditation aident à retrouver un esprit tranquille.

Faire des exercices de respiration ventrale et/ou de cohérence cardiaque procurent détente et apaisement grâce à une relaxation musculaire et la régulation du système nerveux.

Respirer des huiles essentielles relaxantes : lavande vraie, petit grain de bigarade, mandarine, camomille romaine, marjolaine, Ylang-Ylang…

N’oubliez pas : vous reconnecter à votre souffle est LA clé pour calmer l’esprit..

Respectez vos besoins de sommeil et vos rythmes de repos.

La VRAIE récupération nerveuse, la recharge de votre système nerveux se fait principalement entre 22h et minuit quand vous dormez. Donc si vous avez tendance à vous coucher tard : changez vos habitudes ! Couchez-vous déjà 1/2 heure plus tôt, voyez le bénéfice.. et prenez l’habitude de respecter vos rythmes biologiques.

Enfin, si l’anxiété perdure, vous pouvez avoir recours aux thérapies comportementales et cognitives (TCC) auprès d’un thérapeute confirmé.

Voici les premiers conseils qui sont efficaces en cas d’anxiété, passagère ou de terrain.

Un programme d’hygiène de vie adapté à chacun(e) selon la nature de l’anxiété et le terrain n’est pas à négliger pour retrouver un apaisement sur du long terme.

Prenez soin de vous!


Edwige FAJFER

Naturopathe-Iridologue à Biarritz

Consultations au cabinet et en visio sur RDV au 06 14 17 30 56

www.sonaturo.com

Formations : www.ifnat.com


57 vues0 commentaire

Comments


bottom of page